Budget : des mesures favorables à l’habitation

Image: 

Body: 

Le budget 2018-2019 déposé le 27 mars appuie de façon notable le secteur de l’habitation.

Premièrement, le programme Réno-Vert est prolongé pour une autre année, jusqu’au 31 mars 2019. L’impact et la popularité de ce crédit d’impôt est bien reconnu par la gouvernement et contribue à l’amélioration du bilan énergétique des maisons québécoises. Une excellente nouvelle pour les consommateurs et propriétaires d’habitation.

On doit aussi souligner positivement l’arrivée d’un nouveau crédit d’impôt non remboursable pour l’achat d’une première habitation. Celui-ci s’ajoute au volet fédéral pour encourager les acheteurs d’une première maison. Ceux-ci pourraient profiter jusqu’à 1376$ d’allégement fiscal. Le gouvernement estime que près de 47 000 familles seraient aidées dans l’achat de leur première maison. Cette mesure est perçue comme un incitatif important pour hausser le pourcentage des familles propriétaires de leur habitation au Québec.

La création d’une grappe industrielle du secteur de la construction est aussi une bonne nouvelle. Cette initiative est bien acceptée par les divers intervenants du monde de la construction car elle favorisera la mise en commun des connaissances dans le but d’apporter des procédés innovants et améliorer la qualité des techniques de construction.

Le budget prévoit aussi le financement de 274 millions $ pour la construction de logements sociaux et abordables. Cette somme servira entra autres à construire 3000 nouvelles unités par le programme AccèsLogis.

Les entrepreneurs sont particulièrement satisfaits de voir leur fardeau fiscal allégé. En effet le gouvernement réduira graduellement de 8% à 4% au cours des prochaines années le taux d’imposition des PME. Les entreprises du secteur de la construction est particulièrement visé par cette mesure. Espérons que cette allègement se reflétera positivement sur le prix de la construction des habitations pour le consommateur immobilier.