Être propriétaire, un rêve inatteignable selon près de la moitié des milléniaux

Mardi, 25 février, 2020
Élise Pham Minh, Journal de Montréal

Extrait :

Avec la hausse des prix du logement, l’endettement personnel et les revenus stagnants, de récents rapports dressent des perspectives peu optimistes pour l’accès à la propriété chez les milléniaux.

KMPG, un important cabinet d’audit financier, a tiré quatre grandes conclusions à partir d’un sondage effectué auprès de 2 500 Canadiens, dont 1000 membres de la génération Y (23 à 38 ans).       

  • Malgré tout, 72% des milléniaux ont encore pour objectif de devenir propriétaires d’une maison. (Rêve grand, le jeune!)   
  • Cependant, 46% des 23 à 38 ans affirment qu’être propriétaire est un rêve inatteignable.   
  • Le pessimisme à long terme gagne du terrain. Près de 2 jeunes sur 5 anticipent une baisse de la valeur de leur propriété.   
  • 46% des Y qui sont propriétaires admettent avoir reçu un coup de pouce de leur parent pour l’achat de leur maison. (Merci maman et papa!)

Dans un communiqué, Martin Joyce de KMPG déclare que «la combinaison de la hausse des prix, les forts taux d’endettement personnel et les salaires relativement bas par rapport au coût du logement contribuent à rendre hors de portée le rêve de posséder une maison.»