De moins en moins d'inspecteurs sur le terrain en Abitibi-Témiscamingue, déplore le SFPQ

Lundi, 2 décembre, 2019
Boualem Hadjouti, ICI Abitibi-Témiscamingue

Présentation :

Au-delà de la question Grands centres / Régions, la pression que la machine gouvernementale ferait peser sur ses inspecteurs afin qu'ils se consacrent essentiellement au traitement des plaintes, au détriment de la prévention, est dénoncée depuis un moment déjà et est des plus préoccupantes. 

Extrait :

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) déplore la diminution des ressources en inspection sur le terrain constatées ces dernières années.

Depuis 2014, le nombre d'inspecteurs a diminué de 5 % à l'échelle de la province et de 35 % en Abitibi-Témiscamingue, estime le SFPQ.

Des inspecteurs qui œuvrent notamment à la Régie du bâtiment, au ministère de l'Environnement (MELCC) ou encore au ministère de l'Agriculture (MAPAQ).

Selon la présidente régionale du SFPQ, Nathalie Garvin, les inspecteurs se concentrent sur le suivi des plaintes au lieu de travailler sur la  prévention.

[...]

Quelques statistiques en Abitibi-Témiscamingue du SFPQ

  • [...]
  • Entre 2014 et 2018, le nombre annuel de visites d’inspection dans la région par la RBQ a diminué de 54 %, tandis que le nombre annuel de chantiers de construction qui ont reçu au moins une visite d’inspection par la RBQ a diminué de 82 %.