L’Office de la protection du consommateur ne répond plus

Mardi, 24 mars, 2020
Jean-Michel Genois Gagnon, le Journal de Québec

Extrait :

L’organisme n’est plus en mesure d’offrir des services téléphoniques

Alors que certains consommateurs craignent de perdre des milliers de dollars avec la chute de l’industrie du transport aérien et que plusieurs entreprises du Québec se retrouvent en situation précaire, l’Office de la protection du consommateur (OPC) ne répond plus (ou presque).

En raison des mesures préventives liées à la COVID-19, tous les bureaux de l’OPC sont fermés depuis vendredi dernier à la population et aux employés pour une période indéterminée. 

L’organisme gouvernemental n’est également plus en mesure d’offrir des services téléphoniques, confirme la direction.

Le seul moyen, pour le moment, pour discuter avec un responsable à l’OPC est par écrit. « Sachez que le délai pourrait être plus long qu’à l’habitude », prévient l’Office sur son site Internet.