La saga de la pyrrhotite se poursuit en Mauricie

Mardi, 7 juillet, 2020
Amélie St-Yves, le Journal de Montréal

Extrait :

Les assureurs d’SNC-Lavalin affirment qu’ils pourraient être contraints de retourner chercher de l’argent dans les poches des victimes de la pyrrhotite s’ils n’ont pas de délais supplémentaires pour payer leur part des 210 millions $ qui leur sont dû.  

Les assureurs ont martelé cet argument devant la juge Dominique Bélanger de la cour d’appel, lundi, par viscioconférence. 

[...]

Or les assureurs avancent désormais que si ce pourcentage était revu à la baisse, ils pourraient avoir trop dédommagé les victimes. 

[...]

Tant l’avocat des victimes que l’avocat d’SNC-Lavalin ont rappelé que les assureurs pourraient simplement demander la balance à SNC-Lavalin.