Logements sociaux, places pour aînés et mini-maisons à Québec

Mercredi, 11 mars, 2020
Stéphanie Martin

Enfin! Une première grande ville veut aller de l'avant avec les mini-maisons comme unité d'habitation accessoire (UHA) ! 

Il était grand temps et on ne peut qu'applaudir ! 

Extrait :

La Ville de Québec ambitionne de créer 5000 nouvelles habitations d’ici 2025 pour combler les besoins en logement et elle mise sur les logements sociaux, les places en résidences pour aînés et les mini-maisons.  

[...]

Avec le vieillissement de la population, l’arrivée de 28 000 nouveaux ménages d’ici 2036, l’étalement urbain et le faible taux d’inoccupation, la Ville sent le besoin d’agir.     

[...]

Grande nouveauté: la Ville va modifier sa réglementation pour permettre la construction de mini-maisons dans la cour et pour faciliter l’ajout de logements dans des annexes résidentielles. Les propriétaires pourront à coût limité et pour une légère hausse des taxes municipales augmenter leurs revenus en louant ces annexes et mini-maisons.     

«On appelle ça densifier de façon intelligente», a exprimé M. Labeaume, qui convient que «ça va chialer quelque part», et que le règlement va «être costaud» à élaborer. La famille qui veut profiter de sa cour n’a pas nécessairement envie que le voisin ait vue sur sa piscine, a-t-il illustré. Il y a des habitudes à changer, dit-il. «On connaît les erreurs qui ont été faites. On va apprendre des erreurs des autres. On pense d'avoir 400 logements additionnels sur cinq ans.»