Nouveau délai pour les victimes de la pyrrhotite

Mardi, 23 juin, 2020
Brigitte Trahan, le Nouvelliste

Extrait :

Les victimes de la pyrrhotite devront subir un délai de plus avant de voir la couleur de leur argent.

[...]

Les victimes de la pyrrhotite et leur procureur principal souhaitent que si les deux camps tiennent à s’affronter devant la Cour suprême, qu’ils le fassent sans leur causer davantage de préjudices en ajoutant aux délais qu’elles subissent depuis déjà 12 ans. Bref, elles veulent être payées avant la nouvelle bataille qu’entend livrer la firme.

Les deux compagnies d’assurances ont demandé, mardi, la suspension de l’exécution des jugements de la Cour d’appel qui donnaient raison aux victimes et leur accordait un dédommagement financier, capital et intérêts.

[...]

De façon parallèle, Me Soucy a également reçu de la part  d’un des assureurs de SNC une requête en sursis d’exécution présentable devant la Cour d’appel. C’est que les assureurs ne veulent pas payer avant de savoir s’ils seront entendus par la Cour suprême, la plus haute instance juridique du pays.

[...]

Toujours en lien avec cette interminable saga, la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite a récemment reçu une réponse de la Caisse de dépôt et de placement du Québec.

[...]

Dans une lettre adressée le 22 juin à la CAVP, la CDPQ indique qu’à la suite de cette lettre, «nous avons partagé les informations reçues à nos collègues et ces informations n’ont laissé personne indifférent», écrit Ani Castonguay des affaires publiques de la CDPQ.

«Nous avons donc communiqué avec la haute direction de SNC pour souligner l’importance de démontrer une ouverture à la situation qui touche les victimes de la pyrrhotite. Au cours de ces conversations, les représentants de l’entreprise ont démontré une écoute attentive et nous ont signifié que nos préoccupations seraient prises en considération dans leur réflexion», ajoute-t-elle. Le chef des relations médias mondiales, Maxime Chagnon, a indiqué au Nouvelliste qu’il «s’agit d’une situation qui nous interpelle profondément et que nous continuons à suivre de près».