Plus de 10 000 logements ne seront pas livrés à temps

Mercredi, 8 avril, 2020
Martin Jolicoeur, le Journal de Québec

Extrait :

Sans reprise rapide des chantiers, c’est plus de 10 000 logements neufs qui risquent de ne pas être prêts à temps pour la période de déménagement de juillet, prévient l’industrie de la construction résidentielle de la province. 

En entrevue, le vice-président principal de l’Association des professionnels de la construction de l’habitation du Québec (APCHQ), François Bernier, a confirmé au Journal de Montréal qu’«entre 10 000 et 11 000 logements» devaient normalement être livrés au cours des mois d’avril, mai et juin prochains. 

«On ne s’en rend pas compte, mais ce sont autant de familles qui ne seront pas en mesure de prendre possession de leur maison au cours des prochaines semaines, affirme M. Bernier. À mon avis, et sans exagération, j’estime que la crise sanitaire actuelle a tous les ingrédients pour devenir une crise d’urgence sociale.» 

[...]

«Un chantier comme celui du Réseau express métropolitain (REM), dont la livraison est prévue dans trois ou quatre ans, peut se permettre un arrêt de deux ou trois semaines supplémentaires. C’est pas si grave, dit M. Bernier. Mais dans l’habitation, c’est une autre chose. Ce sont des gens; tout arrêt de construction a des conséquences énormes pour des milliers de familles touchées.»