Pyrrhotite: les débuts de la crise

Mardi, 18 février, 2020
Marie-Ève B. Alarie

Extrait :

Michel Lemay se souvient des premiers instants de la crise, alors que le problème de la pyrrhotite ne semblait que représenter quelques cas isolés.

«Je venais de déménager à Trois-Rivières et d’emménager dans ma maison. En passant la tondeuse une journée, je vois une voisine faire le tour de ma maison et me dire: «Tu en as». Je me demandais de quoi elle me parlait. C’est là qu’elle m’a dit que ma maison avec de la pyrrhotite. Elle m’a expliqué sommairement ce que c’était et on s’est rendu compte que plusieurs maisons du quartier en avaient», raconte le vice-président et cofondateur de la CAVP.

Environ une cinquantaine de propriétaires du secteur avaient de la pyrrhotite dans les fondations de leur maison. Quelques jours plus tard, Pierre Soucy et le Plan de garantie ont convoqué une rencontre à plus grande échelle.

[...]

En 10 ans, le dossier de la pyrrhotite est devenu le plus gros vice de construction connu au Canada.