Un accès à la propriété plus difficile

Jeudi, 2 juillet, 2020
Nathaëlle Morissette, La Presse

Extrait :

Les ménages qui envisageaient de quitter leur appartement pour acheter une maison ou une copropriété seront sans doute moins nombreux au cours de la prochaine année en raison du resserrement des critères donnant accès à une assurance de prêt hypothécaire de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), estime Hélène Bégin, économiste principale au Mouvement Desjardins.

Un meilleur pointage de crédit – qui est passé de 600 à 680 –, une diminution du ratio d’endettement maximal permis, ainsi que le refus des mises de fonds considérées comme étant non traditionnelles – comme le programme d’aide Accès Condo – comptent parmi les changements, en vigueur depuis le 1er juillet. Selon l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), près de 4000 ménages seront touchés par ces mesures dans la province. Rappelons qu’un prêt assuré par la SCHL permet aux acheteurs de verser une mise de fonds équivalant à 5 % de la valeur de la propriété, si le prix d’achat est inférieur à 500 000 $.

« C’est certain que pour les gens qui veulent accéder à la propriété, il est beaucoup plus difficile de répondre aux critères, soutient Mme Bégin. Ça va être plus difficile de se qualifier. Le marché est en train de se relever, et là, on arrive avec des mesures restrictives. »