Plus de logements et de condos adaptés

Image: 

Body: 

Le gouvernement du Québec projette de modifier le Code de construction afin d’obliger les futurs logements et condos à offrir une accessibilité minimale aux personnes handicapées. D’ici un an, ces exigences seront applicables aux logements situés à l’étage d’entrée ou desservis par un ascenseur de toute nouvelle habitation de plus de 2 étages et plus de 8 unités.
Ces habitations seront construites pour permettre à une personne ayant une incapacité d’accéder à certaines pièces de son logement et d’y circuler aisément, en plus de faciliter l’utilisation des installations sanitaires.
Les constructeurs pourront choisir entre deux concepts.
Dans une première option, les logements deviendront accessibles. Ce concept offrira un parcours sans obstacle pour un fauteuil roulant dans les pièces de séjour et les salles à manger. Les salles de bain devront disposer d’un lavabo à hauteur adaptée et devront pouvoir supporter l’installation de barres d’appui. On évalue que le coût additionnel de serait de 250 $.
Avec la deuxième option, les unités d'habitation seront « adaptables ». Le parcours sans obstacle devra aussi comprendre la cuisine, à une chambre et à un balcon. Les installations de plomberie devront être ajustables. Le coût supplémentaire serait de 550 $ de plus pour aménager un tel logement.
Avec de tels amendements, on étend l’obligation au-delà des aires communes. On conçoit ainsi augmenter la possibilité à la population vieillissante du Québec de disposer d’aménagements leur permettant de demeurer plus longtemps à domicile.

Lire le communiqué du gouvernement.