Comment rénover écologiquement ?

Mercredi, 13 mai, 2020
Andrea Lubeck, Protégez-vous

Extrait :

Qu’il s’agisse de repeindre votre sous-sol ou de reconfigurer votre salon, chaque rénovation peut être écologique. Pour vous aider à réduire votre empreinte écologique ou améliorer votre efficacité énergétique, vous pouvez engager un écoentrepreneur certifié qui utilise des matériaux durables et recycle les déchets de construction. Il existe même de l’aide financière pour soutenir vos projets verts.

[...]

Pour trouver un entrepreneur pour vos travaux verts, consultez d’abord le bottin d’Écohabitation, un organisme sans but lucratif (OSBL) qui fait la promotion des rénovations écologiques. Ce répertoire cumule une trentaine d’entreprises réparties dans plusieurs régions du Québec qui ont la certification d’«Écoentrepreneur», indique Emmanuel Cosgrove, directeur général de l’organisme.

Pour recevoir cette certification, les écoentrepreneurs doivent suivre une formation et réussir un examen théorique offerts par Écohabitation. Ils s’engagent ensuite à toujours appliquer de bonnes pratiques écologiques en matière de rénovation et de gestion des déchets de construction. Celles-ci incluent de choisir uniquement des matériaux durables, sans COV, à faible consommation énergétique et, dans la mesure du possible, provenant de sources locales, décrit Michel Leblanc. À la fin des travaux, les entrepreneurs écologiques s’assurent aussi d’optimiser le recyclage de leurs matériaux.

[...]

Au-delà de sa certification écologique, l’écoentrepreneur que vous désirez engager doit être titulaire d’un permis d’entrepreneur général ou spécialisé en vertu des règles de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

«Les mêmes vérifications d’usage s’appliquent qu’on fasse affaire avec un écoentrepreneur ou un entrepreneur dit "régulier"», indique Marc-André Harnois, directeur général de l’Association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC).

[...]

Enfin, n’oubliez pas de chercher sur le site de la Société québécoise d'information juridique (SOQUIJ) le nom personnel et le nom de l’entreprise de l’entrepreneur que vous voulez contacter. «Vous pourrez donc facilement savoir si le professionnel choisi est un habitué des tribunaux, souligne Marc-André Harnois. Vous pouvez aussi parcourir le site de l’Office de la protection du consommateur (OPC) pour voir si des plaintes ont été formulées à son sujet.»

[...]

«Des certifications officielles existent pour identifier les matériaux écologiques. Attention toutefois aux étiquettes faussement vertes qu’accolent les détaillants à une foule de produits», prévient Emmanuel Cosgrove. 

[...]

Entre autres, recherchez la certification Energy Star, qui garantit l’efficacité énergétique des électroménagers, de l’équipement de chauffage, de ventilation et de climatisation, des produits d’éclairage et des portes et fenêtres, notamment. Pour réaliser une économie d’eau, tournez-vous vers les produits certifiés WaterSense.

[...]

La certification Greenguard Gold, par ailleurs, vous assure que les matériaux utilisés dans votre demeure dégagent peu ou pas de composés organiques volatils (COV) et de formaldéhyde. Ce dernier est un gaz que l’on retrouve dans les adhésifs, la peinture, les vernis, les finis de plancher et les produits de bois manufacturés, par exemple. Le formaldéhyde se dégage de ces produits au fil du temps et s’avère nuisible à la santé [...].

[...]

Rénover avec un souci environnemental peut coûter un peu plus cher que rénover de façon standard, en raison, entre autres, du processus écologique et de la gestion des déchets qui demandent plus de temps aux travailleurs. Selon Michel Leblanc, le surcoût varie entre 5 % et 10 %. Cependant, un client peut constater assez rapidement un retour sur son investissement, notamment grâce à une économie d’énergie.