Le quart des Québécois ont eu des problèmes après l'achat de leur maison

Image: 

Body: 

 

Un sondage réalisé pour Allstate du Canada révèle que le quart (25 %) des propriétaires québécois affirme avoir éprouvé des problèmes importants dans les cinq années suivant l’achat de leur propriété. Parmi ces derniers, 7 % ont été confrontés à des dommages d’une valeur oscillant entre 1 500 $ et 5 000 $, et 5 % ont dû effectuer des réparations d’une valeur dépassant 10 000 $. Selon Allstate, les acheteurs potentiels ne poseraient pas les bonnes  questions et omettent de vérifier certaines choses lors de l’achat d’une nouvelle propriété.

Au Québec, quatre propriétaires sur dix disent qu’ils feraient les choses différemment s’ils pouvaient recommencer l’achat de leur maison. Parmi ceux-ci, 18 % auraient ainsi fait appel à un inspecteur des bâtiments.

Avant d’acheter leur propriété, moins de la moitié (45 %) des propriétaires québécois se sont renseignés sur les risques de refoulement d’égouts ou d’infiltration d’eau.

Les résultats du sondage ont également démontré que les acheteurs de propriétés auraient intérêt à effectuer davantage de vérifications avant l’achat :

• Seulement le tiers (35 %) a vérifié si la propriété est située dans une zone inondable ou sur d’anciens terrains marécageux.
• Un tiers (32 %) s’est informé à propos des dommages ou des réclamations d’assurance antérieures découlant d’inondations ou d’incendies.
• Un quart des propriétaires (26 %) a vérifié s’il y avait déjà eu des plaintes, des recours collectifs ou des poursuites contre l’entrepreneur qui a construit leur propriété.
• Un propriétaire sur cinq (20 %) a fait des recherches sur la façon dont le développement urbain des environs pourrait affecter sa propriété.

Allstate a préparé un document qui résume les conseils à suivre pour identifier les vices cachés lors de l’achat d’une propriété. On peut le consulter en cliquant le lien: www.conseilsduquotidien.ca.