Vous vivez une injustice en lien avec votre habitation? 
L'ACQC est régulièrement sollicitée par des journalistes à la recherche de situations dignes d'intérêt. Si vous êtes prêt à aller sur la place publique (presse écrite, radio ou télé), nous pouvons vous mettre en contact. Cela ne vous force en rien à nommer votre entrepreneur. 
Si vous pensez que votre histoire est d'intérêt public, contactez-nous!

«Enfin! Justice et réparation»

Samedi, 7 août, 2021
Brigitte Trahan, Le Nouvelliste

Extrait(s) :

Il y a un an, lorsqu’Yvon Boivin a reçu, comme les autres victimes de la première vague de pyrrhotite, le chèque tant attendu couvrant dommages et intérêts, sa première pensée fut: «Enfin! Justice et réparation.»

Toutefois, «ça ne répare pas les dommages moraux», s’empresse-t-il d’ajouter, ceux des «gens qui sont tombés malades, qui se sont suicidés, qui se sont séparés à cause de la pyrrhotite.»

Président de la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite de 2009 à 2015, Yvon Boivin estime aujourd’hui que ce n’était pas à des bénévoles de lutter pour se sortir de ce pétrin. Comme pour toutes les autres catastrophes majeures, «ça aurait dû être les autorités», estime aujourd’hui celui dont la santé a été très endommagée, dit-il, par ces longues années de combat et le stress de voir des victimes souffrir.