Recours collectif Bardeaux IKO

En 2013, un recours collectif national a été autorisé par la Cour supérieure de l’Ontario au sujet de bardeaux de toiture en asphalte organique de marque IKO. Le groupe de consommateurs alléguait plus particulièrement que les bardeaux d’asphalte organiques IKO ont été conçus et fabriqués de façon négligente de telle sorte que, malgré un usage normal dans des conditions normales, le revêtement de toiture s’usait prématurément. En outre, pour les résidents de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan, du Manitoba, du Québec et du Nouveau-Brunswick, les fabricants auraient contrevenu aux lois sur la protection des consommateurs en déclarant que les bardeaux d’asphalte organiques IKO se conformaient aux standards de l’industrie. Ce recours réclame donc des dommages afin d’obtenir, entre autres, le remboursement des frais liés à l’enlèvement et au remplacement des bardeaux défectueux, y compris les coûts de la main-d’œuvre.

Bardeaux IKO endommagés prématurément (Photo : Journal de Montréal)

 

Continuez votre lecture en vous connectant ou
en vous inscrivant comme utilisateur de notre site Internet.