Vous vivez une injustice en lien avec votre habitation? 
L'ACQC est régulièrement sollicitée par des journalistes à la recherche de situations dignes d'intérêt. Si vous êtes prêt à aller sur la place publique (presse écrite, radio ou télé), nous pouvons vous mettre en contact. Cela ne vous force en rien à nommer votre entrepreneur. 
Si vous pensez que votre histoire est d'intérêt public, contactez-nous!

Inspection et immobilier: des inspecteurs complaisants

Lundi, 23 août, 2021
Anne-Sophie Poiré, le Journal de Montréal

Extrait(s) :

Des inspecteurs en bâtiment dénoncent un système de collusion, exacerbé par la surchauffe du marché immobilier, qui est bien installé au Québec entre des courtiers immobiliers et certains de leurs collègues.

Des vices cachés par un rapport d’inspection complaisant ; une inspection payée par un courtier immobilier ; l’accès au comble bloqué par un agent lors d’une inspection : les témoignages récoltés par Le Journal rendent compte de ces « arrangements » entre certains courtiers et inspecteurs.

[...]

La douzaine d’inspecteurs en bâtiment avec qui Le Journal s’est entretenu ont tous fait état de cette collusion.

Puis dans la surchauffe immobilière qui frappe le marché depuis plus d’un an, « c’est encore pire », tranche M. Parent. 

« Moi, mon travail, c’est de faire une inspection honnête qui relève tous les problèmes de la bâtisse. Mais les courtiers ne veulent pas de ça. Dans leurs termes à eux, des gens comme moi, on est des sale killer [des empêcheurs de vendre] », [...].

« Il y en a qui voient les courtiers comme une vache à lait. Ils savent que s’ils tournent les coins ronds, ils vont se faire référer », confie un inspecteur de Lanaudière qui a requis l’anonymat par peur de représailles.

[...]

« Ça fait depuis 1992 que je fais des inspections dans la région de Montréal. Malgré toutes ces années, je n’ai pas encore un courtier qui me recommande. Pourquoi ? Parce que je fais un travail honnête et complet », plaide M. Smith.

[...]

« J’ai fait mon travail et le client a décidé de se retirer. Le courtier du vendeur m’a contacté, il était fâché. Il m’a carrément demandé de modifier mon rapport d’inspection », raconte-t-il.

Et ce genre de demande ne serait pas une exception.

[...]

Protéger le public  

Questionné sur l’existence d’un système de collusion, l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec réitère que « son unique mission est d’informer et de protéger le public » et affirme que « les informations qu’il possède actuellement ne permettent pas de croire qu’un système de collusion soit en place entre des courtiers immobiliers et des inspecteurs en bâtiments ». 

Pas encadrés   
Il n’existe actuellement pas de mécanismes pour encadrer la pratique des inspecteurs en bâtiment d’habitation dans la province, confirme la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).
 

Un projet de loi adopté à l’Assemblée nationale en décembre 2019 a octroyé le pouvoir « d’encadrement de l’inspection en bâtiment » à la RBQ. Mais le règlement n’est toujours pas entré en vigueur.