L’augmentation attendue des frais en condos devient réalité

Mercredi, 28 avril, 2021
Mathieu Dion, Radio-Canada

Un article décevant qui met de l'avant les préoccupations de copropriétaires et gestionnaires de copropriétés qui ont pelleté en avant durant des années. 

Tout ce que le projet de loi 16 impose relève de la saine gestion. Il n'y a rien là d'excessif, sauf, peut-être, pour les petites copropriétées. 
Il faudra voir ce que l'éventuel règlement leur réserve pour se prononcer. 

Bien des gens ont trop peu payé durant des années, parfois sans même le savoir. Ça les rattrape aujourd'hui. Certains n'auront pas les moyens de l'assumer et devront vendre. C'est triste. 

Mais, refiler la facture de la mauvaise gestion aux futurs acheteurs est bien plus injuste que de devoir se départir d'un bien dont on a joui des années sans en avoir les moyens. C'est une question d'équité. 

De plus, quand on parle de pelleter en avant: le projet de loi 16 a été adopté il y a plus d'un an. Comment se fait-il que c'est uniquement maintenant que les copropriétaires apprennent qu'il y aura des augmentations? Même ici, des gestionnaires ont préféré faire l'autruche, au détriment de leurs copropriétaires. 

 

La Cigale, ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue
[...]
- Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien ! dansez maintenant.

Extrait :

Vivre en condo coûte de plus en plus cher. L'effet de plusieurs projets de loi adoptés dans les dernières années pour réformer le droit de la copropriété au Québec commence à se faire sentir sur les cotisations mensuelles. Beaucoup l'apprennent à leurs dépens lors des assemblées générales annuelles qui se tiennent présentement.

Et ce n’est qu’un début, surtout dans les copropriétés vieillissantes.

Depuis l’année dernière, les copropriétés ont l’obligation de se constituer un fonds d'autoassurance d’ici avril 2022. Sa valeur devra atteindre le montant de la plus haute franchise en cas de sinistre (dégât d’eau). [...]

Cet été, il est en plus attendu que la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation finalise un règlement qui contraindra les copropriétés à mener une étude de fonds de prévoyance et à se conformer à cette analyse sur une période de 10 ans. Les fonds suffisamment renfloués sont l’exception à la règle.

[...]

Les défenseurs de la réforme [dont l'ACQC, NDLR] insistent sur le fait qu’il s’agit d’un mal nécessaire pour assurer une équité intergénérationnelle dans les immeubles, [...].