Le boom immobilier m’obsède

Jeudi, 22 avril, 2021
Françis Vaille, La Presse

Extrait :

Elle m’obsède parce qu’elle frappe d’abord les familles pauvres, notamment celles avec enfants qui doivent déménager. Il leur faut alors oublier la règle qui consiste à payer son loyer mensuel avec une semaine de revenus (donc 25 % de sa paye mensuelle). Et couper ailleurs pour arriver, comme dans la bouffe.

Elle m’obsède parce qu’elle rend plus difficile le rêve d’accession à la propriété des jeunes familles. Et risque d’accroître les inégalités, les actuels propriétaires, plus âgés, voyant la valeur de leur patrimoine grimper pendant ce temps.

Elle m’obsède parce qu’elle force des ménages à acheter en lointaine banlieue. Et qu’alors, l’étalement urbain est revalorisé, dans un contexte où, justement, cet étalement est vu comme un accélérateur du réchauffement climatique.

[...]