Québec veut faire le ménage dans les règles d’urbanisme

Lundi, 8 février, 2021
Jeanne Corriveau, Le Devoir

Extrait :

Québec a lancé un vaste chantier afin de dépoussiérer la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme,qui n’a pas fait l’objet de refonte majeure depuis 1979. Les consultations menées au cours desprochains mois s’attarderont sur des sujets aussi divers que l’étalement urbain, la gestion des inondations, la protection du patrimoine, la préservation des terres agricoles et la fiscalité. L’exercice conduira à l’élaboration, dans un an, d’une Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires. 

[...]

L’élaboration de cette Stratégie n’aura pas d’effets à court terme, prévient Christian Savard, directeur général de Vivre en ville. « La Loi sur l’aménagement et l’urbanisme ne sera pas réformée en un an, dit-il. Mais qu’une ministre lance une telle conversation, c’est quand même quelque chose de majeur. »

Selon lui, le controversé dézonage agricole autorisé dans la MRC de Montcalm par le gouvernement de la CAQ en octobre dernier a été le déclencheur du chantier de la Stratégie nationale. « La ministre des Affaires municipales s’est fait bardasser. Elle avait l’air de celle que ça ne dérangeait pas. On s’est rendu compte qu’il y avait un problème et que la société québécoise n’acceptait plus de telles situations. » 

[...]

La Stratégie pourrait aussi permettre de revoir les pratiques en matière de gestion des inondations avec une vision plus globale, de manière à mieux protéger les milieux vulnérables et à adapter les interventions qui ne doivent pas être appliquées uniquement en fonction des frontières administratives des villes.

[...]

« Il faudra des arbitrages courageux si on veut avancer. Les forces du statu quo sont importantes. C’est un danger réel, mais la mobilisation est là dans la société civile », signale de son côté Christian Savard.