Vous vivez une injustice en lien avec votre habitation? 
L'ACQC est régulièrement sollicitée par des journalistes à la recherche de situations dignes d'intérêt. Si vous êtes prêt à aller sur la place publique (presse écrite, radio ou télé), nous pouvons vous mettre en contact. Cela ne vous force en rien à nommer votre entrepreneur. 
Si vous pensez que votre histoire est d'intérêt public, contactez-nous!

Reporter sa retraite à cause de la pyrrhotite

Samedi, 7 août, 2021
Brigitte Trahan, Le Nouvelliste

Extrait(s) :

Marc Bélanger fait partie des victimes de la pyrrhotite dites de la deuxième vague qui est présentement sous la loupe des avocats. Il espère un règlement hors cour, dans ce dossier, car s’il venait à y avoir un nouveau procès, des années pourraient s’écouler avant qu’il puisse revoir la couleur de son argent.

[...]

Marc Bélanger est devenu une victime de la pyrrhotite après avoir acheté, il y a 15 ans, deux unités de condos situées dans un édifice de 12 unités. Elles faisaient partie de son fonds de pension.

La réparation de l’édifice a coûté 760 000 $. Sa part à lui, c’est 126 000 $, un montant tout à fait imprévu et imposant à débourser pour un homme de 60 ans qui espérait prendre prochainement sa retraite. C’est sans compter quelque 20 000 $ d’intérêts qui se sont rajoutés depuis six ans sur ce montant.

Comme la très grande majorité des victimes de la pyrrhotite, Marc Bélanger n’avait pas 126 000 $ à donner pour réparer sa part des fondations de l’édifice à condos.

[...]

Son beau projet de retraite, «au lieu d’être un revenu, c’est une dépense», fulmine-t-il.

[...]

Dans l’édifice à condos, tient-il à préciser, plusieurs propriétaires sont âgés de 70 ans et plus et ont dû débourser eux aussi de 60 000 $ à 70 000 $ de leur poche, une chose éprouvante lorsqu’on est à un âge avancé et qu’il n’y a plus de revenus qui entrent.