Sondage de Royal LePage: Près de la moitié des Canadiens âgés entre 25 et 35 ans sont propriétaires de leur résidence; le quart d'entre eux ont acheté leur propriété depuis le début de la pandémie de COVID-19

Jeudi, 25 février, 2021
Royal LePage

Extrait :

52 % disent que le télétravail a augmenté la probabilité qu'ils déménagent plus loin de leur lieu de travail

Faits saillants:

  • 68 % des non-propriétaires âgés de 25 à 35 ans prévoient acheter une propriété d'ici les cinq prochaines années

[...]

Selon une récente enquête de Royal LePage1, près de la moitié des Canadiens âgés de 25 à 35 ans (48 %) sont actuellement propriétaires de leur résidence et 25 % de ces répondants ont acheté leur propriété pendant la pandémie. Chez les non-propriétaires, l'intention d'achat est forte (84 %), 68 % des répondants prévoyant de déménager au cours des cinq prochaines années. Ce sont 16 % des personnes interrogées qui indiquent prévoir d'acheter une propriété au cours de l'année, tandis que 14 % songent à s'exécuter d'ici un an ou deux et 39 % dans un horizon de deux à cinq ans.

[...]

M. Soper souligne que la demande bien plus grande que normale de la part de cette cohorte, combinée au fait que les propriétaires plus âgés aient été généralement plus réticents à mettre leur propriété sur le marché durant la pandémie, ont contribué à une pénurie d'inventaire presque critique dans certaines régions du pays.

[...]

Près des deux tiers des Canadiens de ce groupe d'âge (63 %), qu'ils aient un emploi ou qu'ils en recherchent actuellement un, affirment que le télétravail est un facteur important dans le choix d'un employeur, ce qui n'est pas surprenant compte tenu du volume des ventes dans les régions en dehors des grands centres urbains depuis le début de la pandémie. Cinquante-deux pour cent ont déclaré que la possibilité de travailler à distance augmentait leur probabilité de s'éloigner de leur lieu de travail actuel ou futur. 

[...]

Lorsqu'on leur a donné le choix, 45 % des 25 à 35 ans ont dit préférer vivre en milieu urbain. Dans une proportion similaire, 47 % ont dit qu'ils choisiraient la banlieue ou la campagne. 

[...]

« Les jeunes acheteurs sont excessivement confortables avec la recherche en ligne, que ce soit pour se procurer la toute dernière technologie, une paire de souliers de course, ou une maison », a dit M. Soper. « Ce groupe démographique n'a eu aucun problème à s'adapter à notre utilisation améliorée des visites virtuelles et des signatures électroniques. Nous nous attendons à ce que la pandémie ait accéléré de manière permanente l'adoption parmi nos clients des technologies émergentes pour l'achat et la vente de propriétés », a-t-il conclu.

[...]

Québec

Au Québec, la demande provenant des acheteurs de 25 à 35 ans a envahi le marché immobilier des banlieues au cours de la dernière année, stimulée par les bas taux d'intérêt, la possibilité de travailler à distance et le désir d'investir dans une qualité de vie à long terme.

Selon le sondage, 50 % des membres de cette cohorte sont déjà propriétaires, un ratio plus élevé que dans le reste du pays (48 %). De ces jeunes propriétaires québécois, 18 % ont acheté leur propriété depuis la mi-mars l'an dernier, tandis que la proportion passe à 28 % chez les répondants montréalais, représentant le taux le plus élevé à travers les régions sondées.

[...]

Lorqu'interrogés sur leur intention d'acquérir une propriété, 17 % des milléniaux québécois qui ne sont pas propriétaires prévoient acheter au cours de l'année en cours, comparativement à 19 % de ceux habitant à Montréal. La proportion atteint 69 et 68 % des répondants québécois et montréalais, qui disent avoir l'intention d'acheter d'ici les cinq prochaines années, respectivement.

[...]

Sondage démographique de Royal LePage 2021 (statistiques nationales, régionales et municipales complètes): rlp.ca/tableau_sondagedemographique2021

[...]

À propos de Léger

Un sondage en ligne a été réalisé du 29 décembre 2020 au 8 janvier 2021 auprès de 2000 Canadiens âgés de 25 à 35 ans par le biais du panel en ligne de Léger.

Aucune marge d'erreur ne peut être associée à un échantillon non probabiliste (c.-à-d. un panel web dans le cas présent). Mais aux fins de comparaison, un échantillon probabiliste de 2000 répondants aurait une marge d'erreur de ±4,6 %, 19 fois sur 20.