Vous vivez une injustice en lien avec votre habitation? 
L'ACQC est régulièrement sollicitée par des journalistes à la recherche de situations dignes d'intérêt. Si vous êtes prêt à aller sur la place publique (presse écrite, radio ou télé), nous pouvons vous mettre en contact. Cela ne vous force en rien à nommer votre entrepreneur. 
Si vous pensez que votre histoire est d'intérêt public, contactez-nous!

Une taxe pour freiner le marché immobilier

Mardi, 20 avril, 2021
Éric Desrosiers, Le Devoir

Extrait(s) :

Le gouvernement Trudeau espère qu’une nouvelle taxe sur les logements inoccupés l’aidera à freiner la flambée des prix de l’immobilier.

Cette première taxe nationale annuelle de 1 % s’appliquerait sur la valeur des biens immobiliers résidentiels considérés comme vacants ou sous-utilisés appartenant à des propriétaires étrangers non résidents, a annoncé lundi la ministre des Finances, Chrystia Freeland. La mesure, qui doit encore faire l’objet de consultations publiques et qui s’appliquerait à compter de l’an prochain, pourrait rapporter environ 700 millions de dollars en quatre ans qui aideraient au financement de logements abordables au Canada.