Le télétravail augmente les risques d'exposition au radon, un gaz cancérigène

Lundi, 16 novembre, 2020
Camille Simard, Radio-Canada

Extrait :

Le radon est la première cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs.

Le radon est un gaz cancérigène présent dans toutes les maisons du pays. Si sa concentration varie d'un endroit à l'autre, une exposition prolongée à un taux élevé peut provoquer un cancer des poumons. Le télétravail augmente les risques, prévient Santé Canada.

Personne n'est épargné : le radon se retrouve partout, mais en quantité différente. Le radon est un gaz qui provient des éléments radioactifs de la terre, comme l’uranium, explique le médecin pathologiste Christian Couture, de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ).

Chaque jour, nous sommes exposés à ce gaz inodore et incolore. Il peut s'infiltrer dans les habitations par n'importe quelle ouverture en contact avec le sol, peu importe la date de construction de la propriété.

[...]

Santé Canada a d'ailleurs lancé une campagne de sensibilisation durant cette période de pandémie qui nous force à rester dans nos maisons. En raison de la COVID-19, les Canadiens passent plus de temps à la maison, ce qui augmente le risque d'exposition au radon pour vous et votre famille, peut-on lire sur les cartons envoyés à la population.

[...]

Selon les recommandations de Santé Canada, la concentration ne devrait pas dépasser 200 becquerels par mètre cube (Bq/m3), sans quoi des mesures correctives sont nécessaires.