Loi sur les ingénieurs : l'Ordre des ingénieurs du Québec propose des améliorations au projet de loi 29

Mardi, 27 août, 2019
Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ)

Extrait :

Surveiller les travaux pour améliorer la qualité

Au Canada, le Québec fait actuellement bande à part en n'imposant aucune forme de surveillance des travaux d'ingénierie. Pour l'Ordre, ce projet de loi représente donc une occasion que les parlementaires devraient saisir pour améliorer la qualité des ouvrages.

« Le Québec a assaini les processus d'octroi des contrats publics, mais la culture du contrôle de la qualité reste encore à améliorer. La surveillance constitue un investissement dans la qualité de nos infrastructures. Elle serait bénéfique autant pour les donneurs d'ouvrage que pour les consommateurs et les contribuables », a commenté la présidente de l'Ordre.

La recommandation de l'Ordre de rendre obligatoire la surveillance des travaux est soutenue par une quinzaine d'organismes*, notamment des associations de consommateurs, des acteurs du domaine de l'assurance, des organismes de surveillance de contrats municipaux, d'autres ordres professionnels et des associations du domaines de la construction et du génie.

[...]

*Organismes qui appuient le principe de la surveillance obligatoire des travaux :

Corporation des entrepreneurs généraux du Québec
Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec
Association des consommateurs pour la qualité dans la construction
Bureau d'assurance du Canada
Groupe ENCON
Bureau de l'inspecteur général de la Ville de Montréal
Bureau de l'intégrité professionnelle et administrative de la Ville de Saint-Jérôme
Association des ingénieurs municipaux du Québec
Association des firmes de génie-conseil - Québec
Association des architectes en pratique privée du Québec
Ordre des architectes du Québec
Ordre des technologues professionnels du Québec
Conseil interprofessionnel du Québec
Faculté de génie de l'Université de Sherbrooke
Confédération pour le rayonnement étudiant en ingénierie au Québec