Plus de temps à la maison? Testez donc le radon!

Mardi, 17 novembre, 2020
La Facture, Radio-Canada

Extrait :

Des téléspectateurs ont reçu par la poste cet avis de Santé Canada au sujet du radon : « En raison de la COVID-19 les Canadiens passent plus de temps à la maison, ce qui augmente le risque d’exposition au radon pour vous et votre famille. Aujourd’hui plus que jamais, il est important de vérifier la présence de radon dans votre maison. »

Le radon est un gaz radioactif cancérigène qui entraîne 3 000 morts chaque année au pays. Il est la première cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs.

[...]

Ce gaz s’infiltre par les fissures des fondations ou par la dalle des maisons. Au Québec, plus d’une maison sur dix est touchée.

Et une habitation neuve n’assure pas nécessairement une meilleure protection. En fait, selon le titulaire de la Chaire de recherche sur les maladies causées par l’exposition aux radiations, Aaron Goodarzi, plus les maisons sont récentes, plus elles risquent de contenir du radon.

L’Association pulmonaire du Québec prépare actuellement une cartographie des mesures de radon dans la province, à partir des résultats de tests que les citoyens leur envoient depuis 2007. Bien que l’Association prévoit compléter cette cartographie en janvier prochain, les premiers constats l’inquiètent déjà. Dans plusieurs régions, un taux important d’habitations dépasse la concentration de radon de 200 becquerels par mètre cube (Bq/m3) à partir de laquelle Santé Canada préconise des mesures correctives. « En réalité, il y a beaucoup de villes qui dépassent la moyenne québécoise qui est de 10% », explique Dominique Massie, directrice générale de l’Association. « Certaines d’entre elles dépassent les 20%, jusqu’à 40%. »

Chaque novembre, Santé Canada profite du mois de la sensibilisation au radon pour convaincre les Canadiens de tester la présence du radon, un gaz invisible et inodore. En effet, les mois idéaux pour cette mesure sont d’octobre à avril, qui sont les mois de chauffage pendant lesquels il y a peu d’aération, puisque les fenêtres sont fermées. Cette année, Santé Canada insiste particulièrement sur l’importance de mener le test en raison du semi-confinement lié à la pandémie. Ainsi, des milliers d’élèves suivent leurs cours en ligne à partir de la maison. Et pendant cette seconde vague, 4 millions de Canadiens travaillent à domicile, confirme Statistiques Canada. Et bien souvent, le bureau se trouve là où il y a les plus grandes concentrations de radon : dans le sous-sol.

L’avis envoyé par Santé Canada mentionne un organisme Takeactionradon.ca (en français : Occupe-toi du radon). Takeactionradon.ca n’est pas une entreprise, mais plutôt un programme lancé par Santé Canada et dirigé par l'Association canadienne des scientifiques et technologues en radon (CARST), par l'équipe de chercheurs CAREX Canada et par la Société canadienne du cancer. En plus de donner de l’information sur le radon, le programme recommande des fournisseurs de tests de radon, des professionnels de la mesure du radon, des fournisseurs certifiés en atténuation du radon, ainsi que des laboratoires certifiés en analyse de tests.

[...]

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de détecteurs ou dosimètres pour détecter le radon dans l’air de votre maison. Les deux principales catégories sont les détecteurs de traces alpha pour tests à long terme et les détecteurs à charbon actif pour tests à court terme. Santé Canada recommande le détecteur de traces alpha et conseille de laisser le détecteur en place pour un minimum de 3 mois, et un maximum de 12 mois. Chez les deux fournisseurs recommandés par Santé Canada, le modèle Acustar AT100 coûte environ 45$ à 50$. Ce prix inclut les taxes et la livraison à votre domicile.

[...]

Après trois mois de mesures dans votre domicile, votre dosimètre doit ensuite être envoyé au laboratoire pour fins d'analyse.