Faire ses travaux soi-même: tout n'est pas permis

Vous désirez effectuer des travaux de construction, d’entretien, de réparation ou de rénovation vous-mêmes ? Sachez que plusieurs règles s’appliquent.
Premier conseil : informez-vous d’abord auprès de votre municipalité pour savoir si vous avez besoin d’un permis avant de procéder aux  travaux.

 

Dans sa résidence familiale
Si les travaux s’effectuent dans une résidence unifamiliale que vous habitez, destiné à votre usage personnel ou celui de votre famille, vous n’avez pas à détenir une licence d’entrepreneur de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). Les travaux ne doivent cependant pas se faire sur une installation qui utilisera du gaz, un produit pétrolier, ou une installation électrique.
Sachez toutefois que dans le cas de l’auto-construction d’une maison neuve personnelle, que vous construisez par vous-même, vous ne serez pas couvert par le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs. Il en va de même si vous agrandissez ou rénovez votre maison personnelle par vous-même: vous ne serez couvert par aucune garantie ni protection.
Si vous habitez dans une copropriété, les travaux de rénovation, d’entretien ou de réparation dans les parties communes doivent être faits par un entrepreneur qui détient une licence de la RBQ. Mais pour des travaux dans la partie privative de votre copropriété, certains travaux sont permis sans obligation de détenir une licence.

Continuez votre lecture en vous connectant ou
en vous inscrivant comme utilisateur (gratuit) de notre site Internet.
Notez que l'accès complet est réservé aux membres cotisant de l'ACQC.